COMBAT LIBRE

 

Le combat libre est un sport combinant plusieurs arts martiaux associant pugilat et lutte. De nombreux coup sont autorisé comme comme les projections et la soumission de son adversaire.

Les combats

Le combat libre ne possède pas une phase de lutte unique, il en existe trois :

page1image31165488
 

 

La phase de combat debout, domaine de prédilection de la boxe, du kick-boxing, du muay-thaï ou du karaté, phase lors de laquelle les deux adversaires sont debout et s’affrontent en utilisant principalement des coups de pieds, de poings, de genoux et de coudes.

L’accrochage debout, le clinch, domaine de prédilection du ju-jitsu, de la lutte, du grappling, du sambo et du judo, où l’on cherche à rentrer en contact avec son adversaire, pour l’amener au sol à l’aide d’une projection ou d’une amenée au sol, voire pour le frapper avec ses genoux comme on le voit dans le muay-thaï.

Le combat au sol, domaine de prédilection du jiu-jistu brésilien, du judo, du ju-jitsu japonais (ensemble de discipline dont sont issus le judo et le ju-jitsu brésilien), du sambo ou de la lutte, lors de laquelle on va tenter de prendre la meilleure position possible, de passer la garde et d’attaquer son adversaire avec des mouvements de soumission tels que les étrangements ou les clés de bras

Lors des compétitions professionnelles de MMA, un combattant doit avoir sur lui des vêtements et des protections spécifiques.

Pour la tête, le combattant se doit d’avoir un protège-dent et avant d’entrer dans le ring, de la vaseline est appliqué pour éviter les coupures et les frottements. Seules les femmes sont concernées par une protection du buste, puisqu’elles portent un protège-poitrine. Les combattants masculins mettent une coquille pour réduire les conséquences d’un coup (illégal) dans les parties génitales. Pour les mains, le combattant portent des bandes fines et des les gants.

La victoire

Comme pour le Muay-thaï, trois juges sont présent pour designer le vainqueur. Le K.O est l’un des moyen de gagner le match sans l’avis des juges. Cela arrive lorsqu’un combattant perd conscience durant le match ou qu’il soit dans l’incapacité de poursuivre normalement son combat. La soumission (lorsque l’adversaire, bloqué, est forcé à abandonner en tapant trois fois au sol) et également une victoire.

Les catégories

  • Mouches (48 kg)
  • Super mouches (52 kg)
  • Coqs (57 kg)
  • Super coqs (61 kg)
  • Plumes (66 kg)
  • Légers (70 kg)
  • Super légers (75 kg)
  • Mi-moyens (80 kg)
  • Super mi-moyens (84 kg)
  • Moyens (89 kg)
  • Super moyens (93 kg)
  • Lourd-légers (102 kg)
  • Lourds (120 kg)

 

 

Inscivez-vous 

choisissez votre forfait puis payez votre cotisation

Veuillez choisir votre forfait