THAÏ-BOXING

Les regles

Cinq rounds, trois minutes de combat et deux minutes de pause. Deux combattants s’affrontent sur le ring, torse nue avec la possibilité, durant le combat, de porter chevillères ainsi qu’un prajeet (ruban) Les combattants ne sont pas autorisé à porter de chaussures ou de t-shirt. Coup de pied et coup de poings sont autorisé mais il est formellement interdit d’attaquer son adversaire avec la tête.

Malgré l’affrontement, le respect reste une chose primordiale lors des combats. Frapper son adversaire lorsqu’il est à terre, le mordre, lui tirer les cheveux ou encre lui frapper l’œil ou les organes génitaux sont des gestes purement interdit dans la boxe-thaïlandaise et peuvent encourir à une disqualification ainsi qu’a des sanctions.

La victoire

Un arbitre et trois juges sont les seuls décisionnaires du score final. Ils donnent leurs décisions à la fin du match sur le combattant le plus méritant, jugeant la combativité, l’habilité et maîtrise des technique de combat. Si les avis des juges sont tous discordants, ou si deux juges sur trois le décident, le match peut être considéré comme nul.

Une victoire par K.O permet également de remporter le combat.

 

Les catEgories

Il existe plusieurs catégories de combattants à la boxe thaïlandaise :

  • Paille (47,5 kg)
  • Mi-mouche (49 kg)
  • Mouche (51 kg)
  • Super-mouche (52,5 kg) Coqs (53,5 kg)
  • Super-coqs (55,5 kg) Plumes (57,5 kg)
  • Super-plumes (59 kg) Légers (61,5 kg)
  • Super-légers (63,5 kg) Welters (67 kg)
  • Super-welters (70 kg)
  • Moyens (72,5 kg)

Inscivez-vous 

choisissez votre forfait puis payez votre cotisation

Veuillez choisir votre forfait